(123) 456-7890 info@yourdomain.com

Qu’est-ce que le permis bateau ?

Naviguer en pleine mer ou sur un fleuve : vous n’en avez jamais rêvé ? Partir à la découverte des trésors de l’eau à bord d’un bateau ? Cela parait vraiment très tentant, n’est-ce pas ? Mais avant d’exaucer ce souhait, passez d’abord le permis bateau.

bateau-2

Que faut-il savoir sur ces permis bateau ?

               Selon la loi française, tous les pilotes de bateaux ayant un moteur de plus de 4,5 kW doivent avoir soit une carte mer, soit un permis bateau. Cette règle concerne les expéditions en mer, mais également les jet-skis, les scooters de mer, les bateaux de plaisance dans le style pêche-promenade, les vedettes et les yachts. C’est aussi le cas pour les expéditions sur fleuve.

Tout savoir sur la carte mer

               Même si cette carte n’est plus délivrée depuis le 1er janvier 2008, il est encore valable pour ceux qui l’ont reçu avant cette date. Cette carte était destinée pour tous les Français, ayant au moins 16 ans, répondant aux critères physiques (aptitude visuelle, auditive…) et qui voulaient naviguer de jour en mer, à bord d’un navire puissant de 4,5 kilowatts jusqu’à 37 kilowatts.

               Pour l’obtenir, j’ai rempli un dossier de candidature auprès du quartier des Affaires maritimes de ma résidence. Ce dossier s’obtient à la présentation d’une photo d’identité, de la photocopie de ma CIN et d’une attestation sur l’honneur quant à l’aptitude physique.

               Après cela, j’ai passé un examen théorique et pratique (qui consistait à évaluer les manœuvres sur parcours). Cet examen n’était pas obligatoire pour les titulaires de certificat de navigation sur les eaux intérieures.

               Quant à la tarification, je n’ai payé que 2 timbres fiscaux ainsi que les droits d’examens et le droit de délivrance de la carte. Toutefois, des leçons de bateau-école peuvent être indispensables, par conséquent, des frais supplémentaires peuvent s’ajouter à ces tarifs. D’ailleurs, si vous avez opté pour cette deuxième alternative, vous n’aurez pas à passer par le quartier des Affaires maritimes, car le bateau-école se charge de remplir vos dossiers.

Permis de mer : qu’est-ce que c’est et comment l’avoir ?

               Comme la carte mer, le permis de mer requiert le respect de certaines conditions d’obtentions. Si vous êtes de nationalité française, que vous avez au moins 16 ans, que vous voulez conduire un navire français de 6 chevaux ou plus, ce permis vous concerne.

               Depuis le début de l’année 2008, il n’existe plus qu’un seul et unique titre de navigation de plaisance. Vous avez donc le choix entre un permis option côtière, un permis extension hauturière, un permis A et un permis mer côtière (option côtière), un permis B et C (extension hauturière).

               Pour l’obtenir, dirigez-vous vers les Affaires Maritimes ou encore les Services de Navigation de votre résidence. Ensuite, présentez les dossiers nécessaires : demandes d’inscriptions (à télécharger sur www.mer.gouv.fr), une photocopie de votre CIN, une photo d’identité ainsi qu’un certificat médical de moins de 6 mois.

               Une fois que vous avez payé les droits (38 €), vous pouvez passer aux examens. Pour l’option côtière, vous devez suivre une formation de 3 heures 30, suivie d’un QCM de 30 questions. Pour l’extension hauturière, ajoutez à ces deux épreuves un deuxième examen théorique d’1heures30.

               En plus des droits d’examen, vous devez aussi payer 70 € pour le permis et deux timbres fiscaux. Dans le cas d’une entrave aux règles de conduite maritime, ou d’une imprudence grave, votre permis peut être retiré temporairement ou pour toujours. Pour ce deuxième cas, il faudra attendre 3 ans avant de renouveler la demande.

bateau-copie-2

Le permis fluvial

               Connu autrefois sous le nom de permis rivière, ce permis a été rebaptisé depuis 2008. Son obtention vous permet de conduire un bateau de 4,4 kW ou plus, moins de 20 m en longueur et uniquement en eaux intérieures. Il est destiné à tous les navigateurs de plaisance ayant plus de 16 ans.

               Généralement, son obtention est automatique après l’obtention d’un permis côtier. En effet, la dernière épreuve de l’examen pour les permis côtiers permet d’obtenir le permis fluvial. Cet examen est théorique est consiste à répondre à 30 questions à choix multiples.

Le thème principal se porte sur les spécificités de conduites en eaux intérieures et particulièrement tout ce qui concerne le balisage, les règles de sécurité et la priorité face aux écluses, l’utilisation de la VHF ainsi que la protection de l’environnement. Pour que l’examen soit réussi, le candidat n’aura le droit qu’à 5 erreurs et pas plus.

               Toutefois, les candidats qui n’ont pas le permis côtier peuvent aussi obtenir ce permis en passant deux épreuves : l’épreuve théorique (de même que celui que les candidats du permis côtier doivent passer) ainsi que l’épreuve pratique qui doit être validée par un formateur.

               Cette épreuve pratique dure en moyenne 3 heures 30. Au fur et à mesure que la formation avance, le formateur donnera des notes pour chaque compétence évaluée. Le candidat doit être capable d’accoster et d’appareiller, de faire les manœuvres nécessaires pour passer les écluses.

               S’il ne réussit pas l’épreuve pratique, le candidat aura tout de même le droit de conserver sa réussite à l’épreuve théorique, et ce, durant 18 mois.

               Si le candidat veut conduire un bateau en eaux intérieures, mais d’une longueur de plus de 20 mètres, il doit avoir l’extension « grande plaisance en eaux intérieures » en plus de son permis. Cette extension n’est toutefois pas disponible pour les personnes ayant moins de 18 ans. Elle s’obtient suite à une formation pratique, qui est donnée dans un centre de formation agréé. La durée est généralement supérieure à 9 heures.

               Le permis fluvial est assez couteux, comparé aux autres permis, car il vaut en moyenne 250 à 350 €. En plus de ce tarif, vous devez prévoir le prix des timbres fiscaux ainsi que les droits d’inscriptions. À noter que les cours ne peuvent être suivis qu’auprès d’organismes agréés.

Partager votre vote


Aimes-tu cet article ?
  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

One thought on “Qu’est-ce que le permis bateau ?”

  1. J’ai actuellement un permis fluvial. Je l’ai obtenu dans un délai plus minime, car j’ai passé un stage intensif. Mais je vous conseille de suivre les cours normaux, car je pense que ces derniers sont plus faciles à comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *