Les enfants aussi peuvent vivre un burn out!

Le terme fait peur quand on l’évoque dans le cadre de la petite enfance, mais le seuil est franchi, et cela depuis quelques temps. Les enfants peuvent aussi être victimes de burn out. Vous direz sans doute que je ne tourne pas rond, que les enfants ne stressent pas, mais détrompez-vous. Même les animaux de compagnies stressent, sans faire de comparaison idiote, pourquoi ce ne serait pas aussi le cas de vos enfants. Pour cet article, je vous propose donc de discuter de ce sujet un peu épineux.

Burn out des enfants, une épidémie qui prend de plus en plus d’ampleur

               Selon certains psychologues, le burn out aurait aussi atteint nos enfants. En effet, après le burn out maternel et le burn out professionnel, c’est le burn out des enfants qui prend place. En effet, les enfants peuvent aussi être victime de cet épuisement nerveux, causant par la suite un craquage monumental qui s’il n’est pas pris en compte peut conduire à une sévère dépression.

               Qu’est-ce qui peut bien stresser les enfants ? Bonne question, mais je pense que vous connaissez déjà la réponse. Evidemment, ce ne sera pas la même chose que pour les adultes, car les enfants subissent aussi une pression, aussi importante que ceux des adultes pour leur jeune âge. Mais ce n’est pas tout, l’enfant est réellement épuisé ce qui aggrave les choses.

Comment reconnaître ce burn out et que faire ?

               Pour reconnaître le burn out chez les enfants, il y a quelques signes qui devraient vous mettre la puce à l’oreille. L’enfant est épuisé tout au long de la journée, que ce soit au réveil, l’après-midi ou même pendant les vacances, chose tout à fait anormale chez les enfants qui sont d’un naturel vif et plein d’entrain.

               Votre enfant peut aussi adopter un comportement différent, très différent de ce qu’il est d’habitude. Hypersensibilité, crise de larme ou de colère sans raison, irritabilité, il peut même devenir violent. Cela peut aussi s’accompagner d’un manque de sommeil du à cette grande fatigue.

               Ce que je vous conseille de faire si jamais vous remarquez ce genre de changement chez votre enfant c’est de le mettre tout de suite au repos. Si vous arrivez à vous en occuper à ce stade, tout ira bien. Dans le cas contraire, il faudra consulter un spécialiste qui vous aidera à prendre la situation en main.

Partager votre vote


Aimes-tu cet article ?
  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

One thought on “Les enfants aussi peuvent vivre un burn out!”

  1. Qu’est-ce qui peut bien stresser les enfants au point d’en arriver au burn out ? Est-ce à cause des parents, de l’école ou encore des amis ? Pour moi la solution serait de toujours rester au plus près de nos enfants, de rester à leur écoute pour savoir ce qui leur arrive. Cela peut être un bon moyen de leur éviter cette phase délicate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *